MAIS QUI SUIS-JE ?

Salut les bolos !

Je me présente, dans la vie de tous les jours, je suis Yuna, un bout de fille un peu farfelue : artiste, danseuse, chanteuse, comédienne.
J'enseigne, je transmets mes passions, ma joie aux élèves et au public. Je pratique aussi les massages, je soulage les petits bobos et les besoins de décompression. En fait, j'adore adoucir la vie de mon prochain. C’est beau hein ?!

J’aimerais que ma vie soit une comédie musicale, que les gens chantent et dansent dans la rue, au guichet du Pôle Emploi, de la Sécu et dans les files d’attente de La Poste.
Je vis dans mes rêves et j’en fabrique car je me dope à la danse, à la musique, à l’humour et à l’amour. Certains me voient comme une hurluberlue, d’autres comme une petite fée pétillante et rigolote.

Mais tout ça, c’est en apparence, car il ne faut pas trop gratter.
Tapi dans l’ombre, un autre aspect de ma personnalité observe notre vaste monde foireux :
Rage Girl.
Je lutte depuis des années pour cacher cette petite peste.
Seul mon entourage proche à l’honneur de côtoyer ses humeurs et son caractère chiatique. La chance !

Rage Girl est une sale gosse écœurée par un monde de merde, régi par des connards. Je pense que c’est une bonne définition.

Nombre de fois, je lui ai demandé de fermer sa gueule ! Le problème, c'est qu'on est plusieurs dans ma tête. On s'entend globalement bien, mais j'ai cumulé trop de galères ces dernières années. Du coup, Rage Girl a pris de plus en plus de place, et maintenant, elle revendique son existence.
 

Donc ça suffit ! « On laisse pas Bébé dans un coin ! », disait Patrick Swayze.
Faut la laisser s’exprimer librement cette petite hystérique, faut la laisser vomir sa haine.

Tu l’auras compris, cher lecteur bolos, ce blog est mon exutoire, mon remède anti-dépression, ma survie mentale.
Et si personne ne lit mes posts, en fait, je m’en bats la schneck, je veux juste que cette super-vilaine sorte de ma tête pour la survie de Yuna.

Alors régulièrement, moi, Rage Girl, je vais aborder des thèmes que j’ai envie d’exorciser comme:
- La féministe  (ou comment on ne choisit pas de le devenir)
- Le monde magique du spectacle  (tu vas adorer)
- Les intermittents du spectacle  (merveilleux sujet de privilégiés)
- L’environnement et l’écologie
- Le vélo en ville  (ou comment devenir rapidement une psychopathe hystérique)
- Les injustices sociales et autres projets de lois gerbants, déjà votés, et ferme ta gueule !
- Les gens  (tous des cons)
- Le choix entre l’animal de compagnie et l’enfant  (avantages et inconvénients)
- Le communautarisme
- Les fucking fêtes de fin d’années
Et bien d’autres… Voilà.

Enfin une dernière chose, cher lecteur, sache que Yuna t’adore et que Rage Girl t’emmerde.
Alors ne le prends pas personnellement.
Fuck! Et merci à toi de passer par là.

Abonne-toi si tu l'oses et tu recevras mes actus !

Success! Message received.